Terrains à Queen's Park

Plan des terrains de l'édifice législatif de l'Ontario à Queen's Park montrant les statues et monuments

Canons russes

  • Canons russes

    1. Canons russes
     

Les deux canons russes à l'extérieur de l'entrée de l'Assemblée législative ont été capturés par les Britanniques durant la guerre de Crimée, puis envoyés à Toronto en 1859 comme cadeau de la part de la reine Victoria. Des canons tels que ceux‑ci ont été fondus pour fournir du métal pour les médailles de la Croix de Victoria, la décoration militaire la plus importante accordée par le gouvernement britannique pour des actes de bravoure accomplis au cours d'une bataille. Les canons ont été initialement installés à l'extrémité sud du parc où le monument de Sir John A. Macdonald est couramment situé, et déménagés devant l'édifice législatif une fois construit en 1892.

John Sandfield Macdonald (1812 - 1872)

  • John Sandfield Macdonald (1812 - 1872)

    2. John Sandfield Macdonald (1812 - 1872)
     

Première personne à exercer la fonction de premier ministre de l'Ontario, John Sandfield Macdonald a dirigé un gouvernement de coalition, connu sous le nom de « patent combination », de 1867 à 1871. Bien qu'il ait été nommé à ce poste par Sir John A. Macdonald, son parti a remporté la première élection générale contre les réformistes de George Brown. Ce monument, sculpté par Walter Allward, a été dévoilé en 1909.

Sa Majesté la reine Victoria (1819 - 1901)

  • Sa Majesté la reine Victoria (1819 - 1901)

    3. Sa Majesté la reine Victoria (1819 - 1901)
     

Sa Majesté la reine Victoria a régné de 1837 à 1901. Son règne, qui a duré près de 64 ans, demeure le deuxième en durée dans l'histoire de la monarchie britannique après Sa Majesté la reine Elizabeth II.  Queen’s Park a été nommé en son honneur en septembre 1860 par son fils, le prince de Galles (qui est plus tard devenu le roi Édouard VII). La province de l'Ontario a fait l'acquisition de ce monument conçu par Mario Raggi en 1902.

Sir James Pliny Whitney (1843 - 1914)

  • Sir James Pliny Whitney (1843 - 1914)

    4. Sir James Pliny Whitney (1843 - 1914)
     

Élu premier ministre de l'Ontario à quatre reprises, Sir James Pliny Whitney a exercé cette fonction de 1905 à 1914. L'électricité publique a été instaurée en Ontario sous son administration. La statue a été sculptée par Hamilton MacCarthy, et dévoilée en 1927. L'édifice Whitney, un immeuble gouvernemental situé dans la partie est de Queen’s Park Crescent, a été nommé ainsi en son honneur. Il a été construit dans les années 1920 à partir de matériaux qu'on trouve en Ontario, tels que le calcaire, la dolomite et le marbre, afin de mettre en valeur les ressources naturelles que possède la province.


 

Monument à la Rébellion du Nord-Ouest

  • Monument à la Rébellion du Nord-Ouest

    5. Monument à la Rébellion du Nord-Ouest
     

Le Monument à la Rébellion du Nord-Ouest rend hommage à la mémoire des soldats morts au champ de bataille pendant la Rébellion de 1885, menée par Louis Riel, un Métis qui luttait en faveur des droits des autochtones et des communautés agricoles. Le monument, dévoilé en 1895, fut la première œuvre publique commandée à Walter Allward,alors qu'il n'avait que 19 ans.

Sir John A Macdonald (1815 - 1891)

  • Sir John A Macdonald (1815-1891)

    6. Sir John A Macdonald (1815-1891)
     

Sir John A. Macdonald a été la première personne à être le premier ministre du Canada. En tant que Père de la Confédération, il a contribué à l'adoption en 1867 de l'Acte de l'Amérique du Nord britannique qui a aidé à former la nation du Canada. Ce monument, créé par Hamilton MacCarthy, a été dévoilé en 1894.

Monument aux anciens combattants de l'Ontario

  • Monument aux anciens combattants de l'Ontario

    7. Monument aux anciens combattants de l'Ontario
     

Le Monument aux anciens combattants de l'Ontario, complété en 2006, commémore la participation des citoyens de la province à des campagnes militaires depuis l'époque de la Confédération canadienne (années 1860) jusqu'aux récentes missions de maintien de la paix. Le monument commémoratif d'une longueur de 30 m (100 pi), qui présente des scènes gravées dans le granite, a été conçu par l'artiste canadien Allan Harding Mackay et la société d'architecture paysagère Phillips Farevaag Smallenberg. Le mur comporte également des inscriptions rédigées par la poète Jane Urquhart et l'historien militaire Jack Granatstein.

George Brown (1818 - 1880)

  • George Brown (1818 - 1880)

    8. George Brown (1818 - 1880)
     

George Brown a été l'un des Pères de la Confédération, et le fondateur du quotidien The Globe. George Brown était un réformiste dont les opinions politiques différaient grandement de celles de Sir John A. Macdonald. Sculptée par C.B. Birch, cette statue a été élevée en 1884, avant la construction de l'édifice de l'Assemblée législative.

Sir Oliver Mowat (1820 - 1903)

  • Sir Oliver Mowat (1820 - 1903)

    9. Sir Oliver Mowat (1820 - 1903)
     

Sir Oliver Mowat a servi 24 ans (1872 - 1896) en tant que premier ministre de l'Ontario, le plus long mandat dans ce poste dans l’histoire de la province.  Il s'est fait le défenseur des droits de la province et a instauré de nombreuses réformes sociales. Il a également siégé au Sénat durant une brève période, avant d'être nommé lieutenant‑gouverneur de l'Ontario en 1897. Ce monument, dévoilé en 1905, a été conçu par Walter Allward.

William Lyon Mackenzie (1795 - 1861)

  • William Lyon Mackenzie (1795-1861)

    10. William Lyon Mackenzie (1795 - 1861)
     

Constatant que le changement démocratique qu'il souhaitait voir se produire dans le Haut‑Canada durant les années 1830 ne se réalisait pas, William Lyon Mackenzie a fini par organiser une rébellion contre le gouvernement du Haut‑Canada en 1837. Plusieurs ont été ensuite inspirés par sa lutte et ils ont donc introduit des changements de façon moins radicale. Ce monument allégorique, qui témoigne de l'idéalisme de William Lyon Mackenzie, a été conçu par Walter Allward.

Armoiries de l'Ontario

  • Armoiries de l'Ontario

    11. Armoiries de l'Ontario
     

Au‑dessus de l'entrée nord de l'édifice se trouvent gravées dans le grès les armoiries de l'Ontario. Accordées par brevet royal en 1909, le blason est constitué de trois feuilles d'érable et de la croix de Saint-Georges. Il est surmonté d'un ours noir et flanqué d'un orignal et d'un chevreuil, trois animaux que l'on retrouve en Ontario. Sous le blason est inscrite la devise latine Ut incepit fidelis sic permanet, qui signifie « Loyal au début, loyal pour toujours ».

L'escalier qui mène à nulle part

  • L'escalier qui mène à nulle part

    12. L'escalier qui mène à nulle part

À l'angle nord‑est de l'édifice se trouve un escalier menant à une entrée condamnée. À une certaine époque, cette entrée offrait un accès public au département de l'Immigration de l'Ontario.  

Monument Post One

  • Image montrant le monument Post One sure les terrains est de la législature

    13. Monument Post One
     

Le monument Post One a été dévoilé en 1967 par le gouvernement de l'Ontario pour souligner le centenaire du Canada. Il constitue également une borne topographique située à un point bien précis, dont se servent les arpenteurs pour prendre des mesures. Une capsule témoin, qui sera ouverte en 2067, se trouve encastrée dans l'allée située en face du monument.

Lieutenant gouverneur John Graves Simcoe (1752 - 1806)

  • Lieutenant‑gouverneur John Graves Simcoe (1752 - 1806)

    14. Lieutenant‑gouverneur John Graves Simcoe (1752 - 1806)
     

John Graves Simcoe a été la première personne à exercer la fonction de lieutenant‑gouverneur du Haut‑Canada (qui est ensuite devenu l'Ontario), de 1791 à 1796. Il a établi l'Assemblée législative à Newark (Niagara-on-the-Lake), puis l'a ensuite transférée à York (Toronto). Durant son bref séjour dans la nouvelle colonie, il a mis sur pied le système judiciaire, aboli l'esclavage et permis le peuplement de secteurs au nord de York (Toronto) en faisant construire la rue Yonge.

Monument commémoratif de la police de l'Ontario

  • Monument commémoratif de la police de l'Ontario

    15. Monument commémoratif de la police de l'Ontario
     

Le Monument commémoratif de la police de l'Ontario, inauguré en 2000, rend hommage aux agents de police de la province qui ont perdu leur vie en servant le public. Le monument est constitué de deux statues en bronze, l'une représentant un policier en tenue de service (vers 1950 ‑ 1990), et l'autre, une policière vêtue d'une tenue de service moderne, debout sur un piédestal en granite. Le monument a été conçu par l'artiste Siggy Puchta et est situé de l’autre côté de la rue de l’édifice législatif, sur le terrain de l'édifice Whitney.

Monument commémoratif des pompiers de l'Ontario

  • Monument commémoratif des pompiers de l'Ontario

    16. Monument commémoratif des pompiers de l'Ontario
     

Le Monument commémoratif des pompiers de l'Ontario, situé à l'angle nord‑est de Queen’s Park Crescent et de l'avenue College, a été dévoilé en 2005 et rend hommage aux pompiers ontariens qui ont perdu la vie dans l'exercice de leurs fonctions. Conçue par le sculpteur Siggy Puchta, la base du monument a la forme d'une croix de Malte rouge, un symbole international de la lutte contre l'incendie.

Le trillium blanc – Jardin trillium

  • Le trillium blanc – Jardin trillium

    17. Le trillium blanc – Jardin trillium
     

Le trillium blanc est une fleur sauvage qui éclot à la fin d'avril et au début de mai dans les terrains boisés à travers la province. Reconnu comme l'emblème floral officiel de l'Ontario, il possède trois feuilles et trois pétales distincts et ne devrait pas être cueilli à cause de ses racines fragiles.

Pin blanc

  • Pin blanc

    18. Pin blanc
     

En 1984, on a décrété que le pin blanc était l'arbre officiel de l'Ontario, devenant donc un symbole de la province. On l'a choisi parce qu'il représentait une source importante de revenu et de commerce pour les premiers habitants de la province et constitue une ressource précieuse encore aujourd'hui.

Jardin de plantes indigènes

19. Les arbres, les fleurs et les arbustes plantés dans ce jardin sont des plantes indigènes de l'Ontario. On y trouve notamment un micocoulier, des cèdres blancs et des fleurs vivaces qui poussent dans la province.

SunSunSunSunSunSunSunSunSunSunSunSunSunSunSunSunSunSunSun